FITMASS
Passer au contenu

Accélérer sa récupération quand on est malade

On ne va pas se mentir, être malade n’est jamais une partie de plaisir.

Surtout quand on a des objectifs un minimum ambitieux. On voudrait pouvoir s’entraîner, rester productif, mais impossible. Il faut se rendre à l’évidence : vous allez devoir faire preuve de patience avant un rétablissement complet.

Oui mais pour combien de temps ? Le moins de temps possible ! Surtout si vous suivez à la lettre les recommandations de cet article. Donc soyez attentif, prenez des notes et on est parti ! :)

Recommandations générales

Pour vous remettre sur pieds en un rien de temps, vous allez obligatoirement devoir augmenter votre consommation en micronutriments, comme la vitamine C. Ils renforceront directement votre système immunitaire, pour combattre l’infection ou le virus dont vous êtes victime. Pendant cette période, votre total calorique de maintenance devra être conservé.

Si vous vous entraînez malgré votre état, je vous conseille de baisser l’intensité de chaque séance.

Vous pouvez par exemple réduire de 20% votre nombre de séries et votre charge de travail et/ou augmenter votre temps de repos.

Comme vous le savez, la vitamine D joue un rôle majeur dans :

  • Le maintien de votre système immunitaire
  • La densité minérale osseuse
  • La lutte contre des maladies graves comme le cancer

Une exposition de 30 à 45 minutes par jour suffit pour avoir votre quota en vitamine D. Si ce temps d’exposition est impossible pour vous, je vous conseille de vous supplémenter. Les dosages sont les suivants : 25µg (1000ui) pour les personnes sédentaires et jusqu’à 225µg (9000 ui) pour les sportifs.

Voyons au cas par cas

Rhume, grippe

Je crois qu’il n’y a rien de pire que de sentir ses voies respiratoires complètement bloquées, ou un mal de gorge qui ne veut décidément pas partir. Si c’est votre cas, voilà ce que vous devez faire :

  1. Pratiquez au moins une fois par jour un bain/une douche nasale avec de l’eau tiède, mélangée à du sel de table.
  2. Vous pouvez également utiliser de l’eau salée pour vous gargariser, afin d'atténuer les maux de gorge.
  3. Enfin, je vous conseille de consommer un bouillon de carcasse pour ses bienfaits sur les voies respiratoires.

Fièvre

Vous savez tout comme moi qu'avec de la fièvre, impossible de faire quoique ce soit. Vous êtes contraint de rester au lit à attendre que ça passe.

Pour éviter d’attendre trop longtemps, voici les recommandations  :

  1. Consommez suffisamment de micronutriments et d’anti-oxydants, qui viendront renforcer votre système immunitaire. (Voir la 2ème partie plus bas)
  2. Prenez des “réducteurs de fièvre” (comme le paracétamol) seulement s’ils améliorent votre état, ou si vos poumons sont gravement touchés. Autrement je le déconseille, au risque de perturber votre mécanisme de défense (la fièvre) qui lutte contre l’infection ou le virus potentiel.

Intoxication alimentaire, diarrhée

Enfin, si vous souffrez de maux de ventre, d’intoxication alimentaire ou même de diarrhée, il faudra faire en sorte que votre système digestif travaille le moins possible. pour ce faire, je vous recommande les points suivants :

  1. Évitez au maximum de consommer des fibres, qui ne feront qu'aggraver votre état.
  2. Les boissons gazeuses ou la caféine seront également à proscrire. (Caféine = effets laxatifs)
  3. Prêtez attention à votre hydratation.

Aliments recommandés :

  • Tubercules et pommes de terre
  • Bananes et bananes plantains
  • Viande blanche (maigre)
  • Yaourt pasteurisé/ fromage blanc/ skyr

Comment remplir ses besoins en micronutriments ?

Pas facile de consommer suffisamment de vitamines ou d’anti-oxydants au quotidien, n’est-ce pas ?

Bien sûr que si ! C’est même un jeu d’enfant, à condition de savoir où les trouver.

Pour vous donner une ligne directrice, voici les aliments à combiner pour remplir facilement vos besoins en micronutriments et être en meilleure santé :

  • Les fruits et légumes : légumes verts, fraises, orange, kiwi, melon cantaloup…
  • La viande rouge (non transformée) : Boeuf, agneau, taureau…
  • Les abats : Foie, moelle, rognons...
  • Les fruits de mer : Huîtres, moules , palourdes...
  • Autre : bouillon de carcasse, gousse d’ail.

Le mot de la fin

Tout ce qu’il y a à savoir pour accélérer votre récupération est dans cet article. Vous n’avez plus qu’à appliquer l’ensemble de ces recommandations pour vous remettre sur pieds en un rien de temps ! Bon courage à vous ! :)

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard