FITMASS
Passer au contenu

Bien-être ou paraître

Bonjour les amis !

Aujourd’hui, j’aimerais partager une petite réflexion personnelle avec vous.

Et surtout, j’aimerais avoir votre avis sur la question, donc, faites-vous plaisir dans les commentaires !

J’ai l’impression que ces derniers temps, je me retrouve de moins en moins dans l’ambiance musculation actuelle.

C’est-à-dire que j’ai l’impression d’avoir de moins en moins de choses à partager avec les pratiquants de musculation qui auraient commencés il y a quelques mois ou il y a un ou deux ans grand maximum.

J’ai l’impression que les motivations qui m’ont fait commencer ce sport sont totalement différentes des motivations qui font commencer la musculation aux nouveaux pratiquants.

Non pas que leurs motivations soient moins bonnes que les miennes, absolument pas, je n’ai pas dit ça !

Je dis juste qu’elles sont totalement différentes.

Ce qui fait que j’ai un peu de mal à trouver comment m’exprimer à ces personnes-là, parce que je n’arrive pas à identifier leurs motivations, leurs désirs, leurs objectifs.

Et ça, honnêtement, ça me mine un petit peu.

Pour ceux qui ne suivent pas depuis très longtemps, sachez que j’ai commencé la musculation en octobre 2006, et quand j’ai commencé, mes motivations étaient simples.

Il y avait un gros aspect esthétique, c’est-à-dire que je voulais être bien foutu en fin de compte, je voulais avoir un corps équilibré, bien proportionné, etc…

Et puis au fil des années, ça s’est transformé en : bien-être, santé, performance, et bien-être psychologique aussi, parce que ce sport, je le fais avant tout pour moi.

Et à l’époque, il n’y avait évidemment pas de réseaux sociaux, je n’avais pas de chaîne YouTube, pas de profil Instagram, pas trop Facebook.

Je ne pouvais poster mes résultats nulle part.

C’est-à-dire qu’en commençant la musculation, jamais j’aurais imaginé pouvoir montrer mes résultats à plusieurs centaines de milliers de personnes maintenant.

Et du coup, mes motivations étaient complètement différentes de celles que peut avoir un pratiquant aujourd’hui…

À l’époque, on n’avait aucune idée de ce que nous réserverait le futur

On ne savait pas qu’on allait pouvoir:

  • poster nos photos,
  • avoir un avis,
  • avoir des « j’aime »,
  • avoir des commentaires.
  • faire de la compétition…

Pour nous, c’était très loin !

Je dis « pour nous », parce que je suis sûr que ceux qui ont commencé la musculation à la même période que moi ont à peu près la même vision des choses.

On n’avait aucune idée de ce qui était possible, on ne savait pas qu’on pouvait faire de la compétition, on ne savait pas qu’on allait pouvoir vivre d’un métier de coach sportif.

Mais aujourd’hui, j’ai l’impression que les motivations sont totalement différentes.

Les réseaux sociaux ont changé les motivations des pratiquants

Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle, mais en tout cas, quand vous commencez la musculation, vous avez les moyens techniques, vous avez les applications qui existent pour montrer votre corps au plus grand nombre :

  • pour exhiber vos résultats,
  • pour avoir des j’aime,
  • pour avoir des commentaires,
  • pour avoir des partages,
  • pour avoir des avis qui soient négatifs ou positifs

Mais du coup, ça change absolument tout !

Parce que quand j’ai commencé la musculation, mes motivations étaient intérieures.

J’avais envie de développer mon propre corps et mon esprit dans une certaine mesure.

Mais sans avoir besoin de l’avis des autres parce que de toute façon, il n’y avait pas les moyens techniques pour pouvoir exhiber mon corps.

Est-ce que je l’aurais fait ?

Probablement que oui, mais là n’est pas la question.

Et aujourd’hui, c’est tout à fait différent, j’ai l’impression que les motivations sont extérieures.

J’ai l’impression qu’on fait ce sport, qu’on commence ce sport, qu’on continue à pratiquer ce sport, parce qu’on a l’occasion d’avoir l’avis des autres, l’approbation des autres, grâce aux « j’aime », grâce aux partages, grâce aux commentaires.

Et ça, encore une fois, j’ai besoin de votre avis dans les commentaires.

Moi, ça me chiffonne un peu, ça me dérange un peu, et c’est pour ça que je me retrouve de moins en moins dans l’ambiance musculation actuelle.

Et ce qui me saute aux yeux actuellement, c’est l’utilisation des réseaux sociaux.

Attention, je ne vais pas dire du mal des réseaux sociaux, je ne vais pas cracher dans la soupe, parce que dans une certaine mesure, c’est ce qui me permet de travailler.

Mais je ne me retrouve plus dans l’utilisation que certains font des réseaux sociaux…

Un exemple avec Instagram

Sur Instagram, je suis suivi par plus de 100.000 personnes.

Et vous avez un outil sur Instagram où vous pouvez identifier des personnes sur vos publications.

Et je ne vais pas vous mentir, je suis identifié sur entre une dizaine et une quinzaine de publications par jour, sur des publications qui n’ont absolument rien à voir avec moi.

Et le pire, c’est que quand je vais voir ces publications, et que j’essaie de voir quelles autres personnes sont identifiées, je vois une liste longue comme le bras, d’une trentaine de personnes identifiées sur ces publications.

Des personnes qui, encore une fois, n’ont rien à avoir avec le but du post.

Et je me suis toujours demandé pourquoi.

Pourquoi ?

📌 Si ce n’est juste pour attirer l’attention, pourquoi identifier autant de personnes sur une publication ?

Et c’est ce qui me fait un petit peu mal au cœur, parce que depuis j’ai Instagram, depuis décembre 2012, je crois que mon premier post, c’était en décembre 2012, je n’ai jamais identifié une seule personne qui n’avait rien à avoir avec la publication.

Donc, pourquoi ces personnes le font, si ce n’est juste pour attirer l’attention sur une publication qui n’est, la plupart du temps, pas très intéressante.

Je ne veux pas être méchant pour ceux qui m’ont identifié, mais il faut dire ce qui est.

Voilà, ce n’est pas non plus la publication qui va révolutionner le monde de la musculation.

Et ça, ça me dérange.

Un autre exemple avec YouTube

Vous l’avez peut-être remarqué, sur certaines de mes vidéos, il y a des gars qui postent en commentaire audio : « Yo les amis, venez voir, j’ai créé une chaîne de musculation. Venez jeter un coup d’œil, j’ai des super conseils. »

Et le souci, c’est qu’ils ne postent pas ce commentaire une fois, mais une dizaine de fois sur chacune de mes vidéos.

Et ce n’est pas uniquement sur mes vidéos, ça, j’en suis sûr, je ne suis pas allé vérifier, mais je suis prêt à parier qu’ils spamment aussi toutes les autres chaînes qui parlent de musculation.

Et pourquoi moi ça me dérange ?

Parce qu’il y a trop une volonté de vouloir attirer l’attention.

Attirer l’attention sur le fait qu’on fait de la musculation, qu’on a des résultats, qu’on a un peu d’abdos, qu’on a un joli stringer, qu’on a de beaux leggings, etc…

Mais est-ce que c’est vraiment ça faire de la musculation ou même faire du sport en général ?

Parce que je pense que :

  1. ce n’est pas la meilleure façon d’avoir des résultats,
  2. ce n’est pas la meilleure façon de continuer ce sport le plus longtemps possible.

Parce que le but, ce n’est pas de faire de la musculation entre 2017 et 2020.

Le but, c’est de faire de la musculation ou même n’importe quel autre sport, le but, c’est d’être actif le plus longtemps possible.

Et je pense que cette recherche d’attention, elle est éphémère, et je pense que, à mes yeux, ce n’est pas une motivation valable

Et ce n’est pas une motivation qui vous fera continuer le plus longtemps possible.

Le mot de la fin

Donc, désolé, je ne voudrais pas passer pour le rabat-joie de service, ce n’est même pas un coup de gueule d’ailleurs, c’est juste une réflexion personnelle.

C’est pour ça que j’aimerais bien qu’on continue à en discuter dans les commentaires.

Mais j’aimerais que vous vous posiez une certaine question.

Que vous fassiez la musculation depuis 2 mois, 2 ans, 10 ans, ou même plus, est-ce que vous continueriez à faire de la musculation, si à partir de demain vous ne pouviez plus montrer vos résultats à personne ?

C’est-à-dire que vous soyez contraints de vous entraîner en gros pull, gros survêt, fini les stringers, fini les leggings.

Que vous ne puissiez plus poster votre progression sur Instagram ou Facebook ou je ne sais quels autres réseaux sociaux.

Est-ce que vous continueriez à faire de la musculation ?

Pour moi, la réponse, il n’y a aucun doute, c’est oui.

Même si demain, je ne pouvais plus progresser.

Même si demain, je ne pouvais plus montrer à personne mes résultats.

Même si demain, j’étais condamné à m’entrainer seul, en gros pull, en gros survêt, bien sûr que je continuerai à la musculation, parce que j’aime ce sport, et j’espère pouvoir en faire le plus longtemps possible.

Si la réponse est non, si vous pensez ne pas en être capable, ce n’est pas grave, essayez un autre sport.

Faites du foot, faites de la natation, trouvez quelque chose qui vous plaît.

Parce que trouver une activité qui vous plaît, c’est un gage de résultat et un gage de longévité…

Et je pense que c’est la meilleure façon de prendre du plaisir, tout en prenant soin de son corps.

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard