FITMASS
Passer au contenu

Ce coach un peu fou

Bonjour à tous les amis, j’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, on va parler d’un coach un peu spécial, voire même un peu fou sur les bords : c’est Vince Gironda…

Un coach des années 50 qui habitait sur la côte ouest des États-Unis et qui ne faisait pas forcément l’unanimité à cause de sa vision des choses un petit peu extrême.

Qui est Vince Gironda ?

C’est un coach qui s’est occupé des plus grands noms du bodybuilding : Arnold Schwarzenegger, Lou Ferrigno, Franck Zane et surtout, Larry Scott, le premier Mr Olympia en 1965.

Pour la petite histoire, Vince Gironda avait sa propre salle de sport, et il interdisaient aux adhérents d’utiliser certains exercices de musculation comme le développé couché classique, le squat classique et d’autres exercices.

Donc, c’est pour vous dire à quel point ces idées étaient assez arrêtées et pour vous donner un exemple des conseils qu’il avait l’habitude de donner à ses clients, il leur conseillait d’ingurgiter jusqu’à 36 œufs entiers tous les jours parce que pour lui c’était quelque chose d’incroyablement anabolisant.

Honnêtement, je ne vous conseille pas de faire la même chose.

À mon avis, ce n’est pas la meilleure idée du siècle.

Mais en tout cas, il a inventé ou plutôt popularisé certains exercices qui sont maintenant très connus comme :

  • le drag curl,
  • le perfect curl,
  • les swings gironda,
  • les dips gironda,
  • le développé guillotine,
  • les crunch grenouille
  • ou même le sissy squat qui a été utilisé par beaucoup de bodybuilders après lui.

Mais aujourd’hui, on n’est pas là pour parler des exercices qu’il a créés même si je les ai tous testés et que certains sont intéressants…

La technique du 8 fois 8 de Vince Gironda

Aujourd’hui, on va discuter des techniques d’entraînement qu’il a créé et surtout du 8 fois 8, une technique d’entraînement que j’ai découvert en 2011, je crois, après avoir lu un article de Charles Poliquin.

Et c’est une technique que j’ai utilisée plusieurs fois durant ces dernières années et qui, à mon avis, est plutôt intéressante.

Cette technique d’entraînement consiste, comme son nom l’indique, à faire 8 séries de 8 répétitions avec une récupération extrêmement courte, entre 15 et 30 secondes.

Et le but, évidemment, ce n’est pas de vous faire prendre de la force.

Le seul but, c’est l’hypertrophie musculaire, le seul but, c’est de provoquer le plus gros stress métabolique possible…

Et c’est une technique d’entraînement qu’il a utilisé sur plusieurs bodybuilders pros, qui utilisaient cette méthode d’entraînement pour préparer leur compétition de bodybuilding et sur qui ça a plutôt bien marché.

Comment ça marche ?

Pour Vince Gironda, cette méthode était la méthode ultime et il conseillait de l’utiliser la façon suivante : pour un groupe musculaire, vous faites huit séries de huit répétitions sur trois à quatre exercices différents.

C’est-à-dire que pour un seul groupe musculaire, vous allez faire entre 24 et 32 séries en total, en alliant les trois ou quatre exercices différents.

Je vous prends un exemple pour les pectoraux, vous allez faire :

  • 8 fois 8 sur du développé couché,
  • 8 fois 8 sur du développé incliné aux haltères,
  • 8 fois 8 sur des écartés couchés
  • et vous pouvez même encore rajouter un exercice d’entraînement.

Et pour lui, cette méthode alliait les deux choses les plus importantes en bodybuilding :

  1. gros volume de travail, c’est-à-dire que vous allez faire beaucoup de séries, beaucoup de répétitions,
  2. et grosse densité travail, c’est-à-dire que vous allez faire beaucoup de séries, beaucoup de répétitions en très peu de temps grâce aux récupérations très courtes.

Et pour lui, ça, c’était le jackpot !

Avec quelle charge de travail faut-il réaliser cette technique ?

Il conseillait également de garder la même charge de travail sur les 8 séries, ce qui est plutôt logique parce qu’avec 15 secondes de récupération, je ne vois pas comment on peut changer de charge de travail assez rapidement.

Et évidemment, vous n’allez pas utiliser vos huit RM, c’est-à-dire la charge avec laquelle vous arrivez à l’échec à la huitième répétition, parce que vous ne pouvez pas conserver la même charge sur les huit séries.

Quoique selon la légende, il raconterait que certains de ses clients, comme Mohammed Makawi, arrivaient à utiliser leurs 8 RM et à conserver ça sur les huit séries…

Mais honnêtement, je n’y crois pas trop.

Mais pour avoir testé la méthode plusieurs fois, la charge de travail que j’utilisais, ça se trouvait plutôt aux alentours du 15, 20 RM.

C’est-à-dire une charge de travail avec laquelle je pouvais faire 15 à 20 répétitions.

Du coup, mes premières séries étaient, effectivement, assez simples, mais au bout de la cinquième, sixième série, ça commençait à devenir très difficile.

Et le but, c’est d’arriver à l’échec à la huitième répétition de la huitième série et là, vous savez que vous avez utilisé la bonne charge de travail.

Le mot de la fin

Et là, je vous vois déjà arrivé avec vos remarques du genre :

« Oui, mais Nassim, ça, ce sont des techniques pour mec dopé, tu ne peux pas prendre du muscle avec des charges aussi légères et des récupérations aussi courtes. »

Évidemment que c’est possible de prendre du muscle avec ce genre de protocoles.

Et si jamais vous n’y croyez pas vraiment, si jamais vous avez encore un petit doute, vous n’avez qu’à essayer.

Au pire des cas, vous allez vous maintenir, mais ce n’est pas le genre de protocole qui va vous faire perdre du muscle.

Et je suis sûr que vous n’êtes tellement pas habitués à travailler de cette façon-là que je suis prêt à parier que ça vous fera progresser d’une façon ou d’une autre.

Donc, la meilleure façon de savoir si jamais ça fonctionne ou pas, c’est de tester.

Et d’après mon expérience personnelle, pour l’avoir testée de nombreuses fois ces 5 dernières années, honnêtement, c’est pile le genre d’entraînement qui me plaît parce que c’est rapide, c’est efficace, ça donne d’excellentes sensations.

On a la capacité de progresser soit :

  • en réduisant le temps de récupération en passant de 30 à 20 secondes,
  • soit en augmentant la charge de travail, et on a tout ce qu’il faut pour provoquer une excellente hypertrophie musculaire.

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard