FITMASS
Passer au contenu

Comment avoir un dos large et épais

Bonjour à tous ! Je suis très heureux de vous retrouver pour ce nouvel article. Aujourd’hui, on va parler du dos

Je pense que les trois dernières années, c’est sûrement le groupe musculaire sur lequel j’ai le plus travaillé.

Je vais essayer de vous donner quelques conseils pour que vous puissiez optimiser vos séances et progresser un petit peu plus vite.

Donc, comme vous avez pu le voir, j’ai intitulé cet article

Avoir un dos large et épais

Je vais essayer vous donner quelques détails sur la distinction entre largeur et épaisseur, pourquoi est-ce qu’il y a des exercices qui sont censés développer la largeur et pourquoi est-ce qu’il y en a d’autres qui sont censés développer l’épaisseur ?

Et pour synthétiser et simplifier un petit peu les choses, on va diviser l’entrainement du dos en deux familles :

La première, ça sera la famille des tirages et la deuxième, ça sera la famille des rowings.

Et alors, quelle est la différence entre un tirage et un rowing ?

En fait, ce n’est pas si compliqué que ça.

  • Les tirages, ça va être tous les exercices où en position de départ, vous avez les bras au-dessus de la tête.
  • Les rowings, ça sera tous les exercices où en position de départ, vous aurez les bras face à vous.

Et cette toute petite distinction, c’est ça qui va faire toute la différence parce que les mouvements de tirages vont principalement solliciter le grand dorsal.

Et le grand dorsal, dans ce développement, c’est le muscle qui va donner cette impression de largeur. Alors que les rowings, en plus de solliciter le grand dorsal, vont solliciter aussi le long dorsal, les lombaires et tous les muscles qu’il y a autour des omoplates. Et ces muscles-là, en se développant, vont donner l’impression d’épaisseur. Voilà pourquoi on distingue des mouvements pour la largeur et des mouvements pour l’épaisseur.

Maintenant, si vous voulez avoir un dos large et épais, il va tout simplement falloir utiliser un maximum de tirage, mais aussi un maximum de rowing.

Si votre programme est déséquilibré et que vous utilisez une majorité de tirages en laissant de côté les rowings, il ne faut pas être surpris si jamais votre dos manque un peu d’harmonie et est un petit peu déséquilibré.

Le danger d’utiliser trop de tirage, peut-être que vous allez-vous développer en largeur, le

problème, c’est que le grand dorsal, plus il est développé et plus vous avez tendance à avoir les épaules qui partent sur l’avant.

Et du coup, votre posture, non seulement elle n’est pas très jolie, mais en plus, ça peut augmenter les risques de blessures, ça peut augmenter les douleurs au niveau de la colonne vertébrale.

Plus vous allez utiliser de rowing, plus votre colonne va se redresser, plus vos épaules vont partir sur l’arrière et non seulement le développement de votre dos sera plus harmonieux, mais en plus, niveau santé, niveau posture, vous êtes assurés de ne pas avoir de douleur et en tout cas de réduire le risque de blessure.

Si jamais la charge que vous utilisez sur un rowing buste penché par exemple est inférieure à la charge que vous utilisez sur un développé couché, c’est qu’il y a un problème d’équilibre entre l’avant et l’arrière. Ce n’est pas normal sur un rowing buste penché.

Vous devriez pouvoir utiliser des charges qui sont au moins égales, voire même plus élevées que sur un développé couché.

Donc, faites attention à cet équilibre entre tirage et rowing, et essayez d’utiliser un maximum de tirage et un maximum de rowing.

Personnellement, j’essaie de commencer ma séance avec des rowings parce que c’est le genre d’exercices où on a plus de mal qui sont un petit peu techniques et qui peuvent demander un petit peu plus d’adaptation au niveau de l’apprentissage avant de passer aux tirages.

Du coup, ça vous assure d’avoir un développement plus complet, au niveau des sensations, je me sens beaucoup mieux et puis au niveau de l’équilibre entre pectoraux et dorsaux, je respecte un petit peu plus cet équilibre justement et je m’assure de ne pas avoir de groupe musculaire qui soit trop fort par rapport l’autre.

Le mot de la fin

En résumé, si vous voulez développer la largeur, il va falloir utiliser du mouvement de tirage. Vous voulez développer l’épaisseur, utilisez tous les mouvements de rowing. Attention à ne pas privilégier trop de mouvements de tirage par rapport au mouvement de rowing, essayez de les utiliser de façon équilibrée pour avoir un développement complet.

Testez un petit peu, essayez de voir ce que ça donne sur cinq, six séances pour voir votre ressenti.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires de l’article

On se retrouve vite pour un nouvel article,

À bientôt,

Nassim

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard