FITMASS
Passer au contenu

Comment gérer les cheat meals

Bonjour à tous ! On se retrouve pour un nouvel article.

On va parler de diététique et plus précisément de cheat meal.

Aujourd’hui, je vais essayer de vous faire comprendre comment fonctionne le cheat meal pour que vous puissiez l’utiliser de la meilleure façon possible et vous aider à progresser plus rapidement.

Cheat en anglais ça veut dire tricher, meal ça veut dire repas.

Un cheat meal, c’est en fait un repas hors régime qui vous permettrait non seulement de prendre du plaisir en consommant des aliments, à priori interdits, mais en plus à relancer votre métabolisme pour que vous puissiez perdre du gras plus rapidement.

Mais pour comprendre le fonctionnement ou en tout cas, l’utilité d’un cheat meal :

Il faut comprendre le fonctionnement d’une hormone bien précise et cette hormone, c’est la leptine.

Pour faire simple, aujourd’hui, on va dire que la leptine vous permet de réguler votre métabolisme. Plus le taux de leptine va descendre, moins votre corps va brûler de calories.

C’est en fait un mécanisme de survie vous permettant d’économiser un maximum d’énergie dans les périodes où l’apport calorique est plus bas que d’habitude.

Mais du coup, un taux de leptine qui serait trop bas pendant un régime, c’est la pire chose qui puisse vous arriver.

Tout simplement parce que non seulement vous allez vous retrouver à ne manger pas grand-chose, c’est-à-dire avoir un apport calorique très bas, mais en plus le fait que votre métabolisme ait ralenti vous empêchera de perdre du gras.

Donc, vous n’allez rien manger, mais en plus vous n’allez pas progresser et ça, il faut à tout prix éviter.

La seule façon de stimuler le taux de leptine, c’est d’avoir un apport calorique plus haut que la normale.

Je vous donne un petit exemple, je dis n’importe quoi. Pendant dix jours, vous allez manger 1500 calories, qu’est-ce qu’il va faire votre corps ?

Il va s’adapter en faisant en sorte que le taux de leptine descende pour, justement, consommer moins de calories. Si le onzième jour, vous vous mettez à manger 3500 calories au lieu des 1500 calories habituelles, qu’est-ce qui va se passer ?

Encore une fois, votre corps va s’adapter et va faire augmenter le taux de leptine pour que, justement, l’excédent calorique que vous venez de consommer ne soit pas stocké sous forme de gras.

Et du coup, le métabolisme va monter, vous allez brûler plus de calories. Et ce qui va être intéressant, c’est que le lendemain, quand vous allez repasser à 1500 calories, votre taux de leptine sera toujours très haut, votre métabolisme sera toujours stimulé, vous allez continuer à brûler un maximum de calories et du coup, la perte de gras sera relancée.

Voilà l’utilité d’avoir à cheat meal de temps en temps.

Et maintenant que vous avez compris le fonctionnement de la leptine, je sais que vous allez me poser une question bien précise :

« C’est au bout de combien de temps que le taux de leptine va descendre et quelle quantité de calories il va me falloir justement pour relancer cette production de leptine ? »

Et malheureusement, c’est quelque chose qui est beaucoup trop individualisé pour que je puisse vous donner une réponse précise.

Ça va dépendre de votre résistance à l’insuline, de votre taux de masse grasse, votre taux de masse musculaire, votre activité physique. Ça dépend de plein de facteurs. Et la meilleure chose à faire, c’est de tester différents procédés pour voir un petit peu comment votre corps y réagit.

Pour en revenir au cheat meal à proprement parler

Attention, je ne vous encourage pas à vous enfiler des pizzas et des hamburgers jusqu’à ne plus pouvoir bouger.

Rappelez-vous ce que je vous ai dit un peu plus tôt :

« Pour stimuler le taux de leptine, il suffit juste d’avoir un apport calorique plus élevé que la normale. »

C’est-à-dire qu’a priori, vous pourriez très bien stimuler le taux de leptine avec des aliments clean en augmentant tout simplement la quantité que vous allez consommer. Vous n’êtes pas obligé de vous diriger vers des aliments qui seraient moins intéressants nutritionnellement, comme des frites, des pizzas, des sodas ou même de l’alcool.

Gardez en tête qu’un cheat meal, si vous abusez trop point de vue aliments, ça pourrait avoir des répercussions non seulement point de vue hormonales, mais aussi point de vue digestif.

Donc, le tout c’est d’essayer de se faire plaisir sans dépasser des limites qui seraient inconscientes.

Donc, gardez en tête que plus vous allez abuser, moins, ce sera bon pour votre corps. Essayez juste d’avoir un bon compromis entre les deux.

Personnellement, il y a deux ans, je faisais des cheat meal à m’en éclater le ventre, mais à en être malade. Et plus le temps passe, plus j’ai compris que ce n’était pas forcément la solution parce qu’en plus de me sentir mal le lendemain, ça ne me permettait pas de progresser plus rapidement.

Donc maintenant, j’essaie d’être plus mesuré, j’essaye de toujours me faire plaisir bien sûr et vous me verrez sûrement manger des glaces, des pizzas, etc. Mais j’essaie de le faire de façon un peu plus mesurée pour éviter de dépasser certaines limites qui ne seraient pas du tout intéressantes pour moi.

En résumé :

Les cheat meal, intéressant à utiliser quand vous sentez que votre métabolisme ralentit, justement pour relancer la production de leptine.

Gardez en tête que plus vous serez sec, plus vous pourrez vous permettre des cheat meal.

Personnellement, j’en prends un tous les 7 à 10 jours. J’ai remarqué que c’était la période qu’il me fallait pour éviter de stagner. Ce que je vous conseille, point de vue cheat meal, c’est de vous donner une fourchette de temps, c’est-à-dire deux ou trois heures où vous allez manger sans forcément vous restreindre.

Point de vue quantité et types d’aliments et une fois ces trois heures terminées, vous essayez de vous remettre dans le droit chemin en faisant des choix un peu plus intéressant point de vue nutritionnel.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que j’ai pu vous apprendre certaines choses. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez dans les commentaires, n’hésitez pas à me dire aussi quel était votre dernier cheat meal.

Perso, c’était un gros pot de glaces Ben & Jerry's avec une pizza et c’était délicieux. N’oubliez pas, essayez de ne pas abuser sur les quantités !

On se retrouve très vite pour d’autres conseils sur la diététique.

Nassim

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard