FITMASS
Passer au contenu

Dips

Bonjour à tous les amis, j’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, on va parler des dips

Je vais vous démontrer comment les exécuter pour stimuler au mieux les groupes musculaires sollicités.

Quels sont les groupes musculaires sollicités sur des dips ?

Et je parle des dips aux barres parallèles.

Est-ce que ça va solliciter les pectoraux ?

Est-ce que ça va solliciter les triceps ?

À cette question, je vais vous en poser une autre : Quand vous faites des tractions en supination, est-ce que ça va plutôt travailler le grand dorsal ou les biceps ?

Assurément, les 2 groupes musculaires vont être sollicités.

Et c’est les différences de positions d’exécution qui vont mettre l’accent sur un groupe musculaire plutôt que l’autre.

Sur les dips, personnellement j’ai tendance à mieux sentir les pectoraux quand je descends au maximum et que je ne remonte qu’à moitié.

Et au contraire, je sens plus les triceps quand je commence avec le bras tendu et que je ne descends qu’à moitié.

D’ailleurs, c’est la même chose pour les tractions, je sens plus les biceps sur l’amplitude haute et plus le grand dorsal sur l’amplitude basse, mais ça, c’est une autre question.

Peut-être que vous allez ressentir différemment, donc à vous de tester différents placements pour voir un petit peu où est ce que va se placer la tension et adaptez selon votre programme de musculation.

Les dips en musculation, c’est indispensable…

j’irais même jusqu’à dire que vous pourriez avoir des pectoraux et des triceps énormes, juste en faisant des dips.

De la même façon que vous pourriez avoir un dos et des biceps super développés juste en faisant des tractions.

Je n’ai pas besoin de vous le répéter de toute façon, vous savez que les exercices au poids du corps c’est une arme redoutable dans votre programme de musculation, quel que soit votre objectif.

Donc si vous avez des difficultés, essayez de perdre un maximum de gras et vous allez voir que petit à petit vous serez plus à l’aise avec ce genre de mouvement.

Ce qui est marrant sur les dips, c’est que je ne vois pas trop d’erreurs de placement, mais je vois plutôt des erreurs d’exécution, des erreurs sur la trajectoire du mouvement pour être plus précis.

Écoutez bien ce que je vais dire parce que vous allez pouvoir l’appliquer sur tous les mouvements de musculation.

Quand vous faites un mouvement polyarticulaire au poids du corps ou avec une charge libre, la trajectoire du mouvement doit être complètement verticale.

Quand vous faites de la muscu, vous essayez de résister à la gravité.

La gravité est une force qui s’applique vers le bas, directement à la verticale.

Votre but avec des dips, c’est de contrer la gravité, donc de pousser vers le haut, mais toujours selon une trajectoire verticale.

Si vous commencez à avoir une trajectoire en arc de cercle ou en biais ou je ne sais quelle autre trajectoire, forcément la stimulation ne sera pas optimale et du coup, vous n’arriverez pas à recruter le grand pectoral ou les triceps de la meilleure façon possible.

Et c’est ça l’erreur que je vois le plus souvent.

Comment exécuter parfaitement vos dips ?

La prochaine fois que vous faites des dips, faites la chose suivante : choisissez un point sur le haut du corps, par exemple le sternum.

Dites-vous que ce point-là ne doit bouger que de haut en bas, pas d’avant en arrière, pas en biais, mais juste de haut en bas.

Ça vous permettra d’avoir une trajectoire optimale et de tirer un maximum de bénéfices de ce mouvement-là.

Regardez un petit peu à quoi ça ressemble :

 

  

Aucun parasite, aucun mouvement en arc de cercle et du coup, grand pectoral et triceps stimulés de façon optimale.

Regardez un petit peu pour comparer ce qu’il ne faut pas faire sur des dips, mais c’est malheureusement ce que je vois la plupart du temps :

 

      

 

Faire des trajectoires en arc de cercle sur des dips, ça ne va pas être vraiment intéressant point de vue stimulation musculaire…

Alors effectivement, on a l’illusion de bouger, mais ce mouvement ne va pas être en accord avec cette trajectoire verticale et du coup, la stimulation des groupes musculaires en question ne va pas être très intéressante.

Donc moralité, bougez de haut en bas et surtout pas en arc de cercle ou d’avant en arrière.

Le mot de la fin

Les points à respecter pour les dips, ils ne sont pas nombreux :

  • C’est cette fameuse trajectoire, assurez-vous de faire le mouvement selon une trajectoire verticale.
  • Vous gardez la poitrine sortie, les omoplates resserrées. Personnellement, je regarde sur l’avant et légèrement vers le bas, l’amplitude du mouvement va être dictée par la souplesse de votre épaule. J’arrive à descendre assez bas sans sentir aucune tension au niveau des épaules, à vous de voir comment vous vous ressentez par rapport à ça. Ça ne me dérange pas trop que vous tendiez le bras au maximum en haut du mouvement, ce qu’il ne faut pas faire c’est claqué l’articulation.
  • Pour le reste du placement, il n’y a pas de secret, c’est à vous de choisir, croiser les jambes ou garder les jambes tendues, les fesses un peu sur l’arrière, honnêtement ça ne va pas changer grand-chose, donc à vous de voir la position avec laquelle vous vous sentez le mieux.

Inspirez sur la descente, expirez sur la montée et je suis sûr qu’en un rien de temps, vous allez avoir de super pectoraux.

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard