FITMASS
Passer au contenu

La congestion

La congestion est, peut-être, la sensation la plus satisfaisante en musculation.

On aime tous être congestionnés après une bonne séance de musculation. Mais, est-ce que ça sert à quelque chose ?

Est-ce qu’au-delà de l’aspect esthétique et éphémère,

Est-ce que la congestion peut nous aider à prendre du muscle ?

C’est plutôt une bonne question.

Mais avant d’y répondre, on va surtout s’attacher au fonctionnement de la congestion, comment ça arrive, pour justement essayer de comprendre à quoi ça sert.

Et en réalité c’est plutôt simple.

💡 Lorsque vous faites un exercice de musculation, la répétition des contractions va, au bout d’un moment, comprimer vos veines, mais pas vos artères.

C’est-à-dire que vous allez avoir du sang qui continue à arriver à l’intérieur de votre muscle, mais qui aura plus de difficulté à en ressortir puisque les veines sont plus petites.

Au bout d’un certain moment, le sang s’accumule, les cellules grossissent, les fibres grossissent, votre muscle paraît plus gros.

Vous êtes donc congestionné, aussi simple que ça. Et, au fil de mes recherches, j’ai trouvé une étude qui traite du sujet et de façon assez précise et assez complète.

Fonctionnement de la congestion

Dans cette étude on nous parle son implication quand votre but est l’hypertrophie musculaire, mais sur le long terme, quand vous voulez construire du muscle.

On nous explique que, effectivement,

On suppose que la congestion joue un rôle dans l’hypertrophie musculaire, ce qui est intéressant. Ce qui veut dire que, effectivement, la congestion peut nous faire prendre du muscle.

Mais comment, au juste, cette congestion peut-elle nous faire prendre du muscle ?

En fait c’est expliqué de façon assez explicite dans l’étude que j’ai citée, et je me suis permis de traduire le tableau qui y figurait parce qu’il nous permet vraiment de comprendre comment le processus fonctionne.

Il semblerait que, une fois que les cellules gonflent, certains récepteurs détectent l’étirement de la membrane de la cellule, cet étirement est perçu comme une attaque, et l’organisme va s’adapter en initiant le processus d’anabolisme et d’anti catabolisme.

💡 L’anabolisme, c’est le grossissement des cellules, le catabolisme, c’est le rétrécissement des cellules (donc, anti catabolisme : anti rétrécissement).

En gros, qu’est-ce que ça veut dire ?

Votre organisme s’adapte en initiant le processus de grossissement des cellules musculaires, ce qui est une chose et en fin de compte, c’est exactement comme ça que ça fonctionne.

Donc, qu’est-ce qu’il faut retenir de cette étude ?

Il faut en retenir que la congestion en elle-même peut nous permettre de prendre du muscle, ce qui est assez intéressant, en fin de compte.

Et, du coup, il ne faut pas avoir peur de s’entraîner avec des séries un peu plus longues, entre 15 et 20 répétitions, ou encore, avec des séries avec des récupérations assez courtes, entre 30 et 45 secondes de récupération. Parce qu’on sait que ce genre de protocole-là va provoquer une congestion assez puissante, et maintenant on sait que la congestion peut se transformer en croissance musculaire.

Alors, attention, il ne faut pas prendre ça à l’extrême.

N’allez pas me faire des élévations latérales pendant 3 minutes avec des haltères de 1 kilo, parce que, effectivement, ça peut provoquer une congestion, mais on sait très bien que l’intensité de travail n’est pas assez élevée pour provoquer une croissance musculaire.

Le mot de la fin

Alors, dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires. Dites-moi si ça vous arrive de vous entraîner avec des séries de 15, avec des temps de récupération très bas, du genre de 30 secondes.

On se retrouve très vite pour un nouvel article.

À bientôt Nassim,

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard