FITMASS
Passer au contenu

Le problème de la prise de masse

Bonjour à tous !

Content de vous retrouver pour un nouvel article.

Aujourd’hui, on va parler de prise de masse.

Il y a quelques temps déjà, j’ai posté une vidéo sur Facebook.

Une vidéo dossier qui date de 2012 où on me voit en plein milieu de ma prise de masse à 104 kilos, en mode obèse. Et ce n’était pas beau à voir.

Mais cette vidéo a fait réagir et j’ai décidé non seulement de vous montrer quelques autres images de cette époque-là, mais aussi de vous en parler un petit peu de cette prise de masse.

Et comment elle s’est passée ?

Beaucoup d’entre vous ont noté aussi mon style capillaire. Eh oui, à l’époque j’avais des cheveux. J’avais les cheveux un petit peu plus longs que maintenant.

Et j’ai décidé d’abandonner ce style-là parce que ça me donnait une espèce d’air de mexicain qui aurait mangé un peu trop tacos.

Enfin bref, on ne va pas parler de ma coupe de cheveux, on va se concentrer sur la prise de masse.

La prise de masse, vous savez que je la déconseille.

Et en fait, ce n’est pas la prise de masse qui me dérange, c’est la prise de poids.

À l’époque, en 2012, mon objectif c’était d’atteindre les 105 kg. Je ne sais pas pourquoi, mais je m’étais mis ça dans la tête et j’avais l’impression qu’en pesant 105 kg, j’aurai forcément gagné plus de muscles. Mais je me trompais, je me trompais sur toute la ligne. Cette prise de masse, je l’avais commencée en septembre 2011. C’était à mon retour de Miami où je venais de faire ma première compétition et j’avais décidé d’essayer de prendre un maximum de muscle. Donc septembre 2011, je pèse à peu près 91 kilos et je commence ma prise de masse. Cette prise de masse va se terminer lors de ma compétition suivante en octobre 2012, donc à peu près un an après, à 92 kg.

Donc, en 12 mois je suis passé de 91 à 104 pour redescendre à 92. J’avais pris à peine 1 kilo de muscles.

Et je suis presque… je suis certain en fait, je ne suis pas presque sûr, je suis sûr et certain, il n’y a aucun doute là-dessus. J’aurais pris plus de muscles si je n’étais pas passé par une prise de poids aussi grosse.

Tout simplement parce qu’en prenant autant de poids, en prenant autant de gras, j’ai limité l’habilité de mon corps à prendre du muscle. Et ça, ça s’explique tout simplement par quelque chose qu’on appelle la sensibilité à l’insuline.

Quand vous essayez de prendre du muscle et quand vous essayez de perdre du gras aussi, il faut non seulement prendre en compte votre apport calorique, mais aussi les manifestations hormonales de votre corps.

Et ces hormones vont jouer un rôle très important, non seulement dans la prise de muscle, mais aussi la perte de gras.

Vous avez le cortisol, vous avez la testostérone, vous avez l’hormone de croissance, mais vous avez surtout l’insuline.

Et je parle surtout de l’insuline parce que c’est la seule hormone que vous allez directement influencer par votre consommation alimentaire.

En fonction de ce que vous allez manger, eh bien votre insuline va : soit être sécrétée, soit ne pas être sécrétée.

Et c’est ça le problème, c’est qu’en prenant trop de gras, vous allez… votre sensibilité à l’insuline va s’empirer et du coup, votre corps ne saura plus utiliser les nutriments que vous allez consommer.

Quand vous êtes sensibles à l’insuline, quand tout se passe bien, vous allez manger des glucides, votre corps va les utiliser en tant qu’énergie. Quand vous n’êtes pas très sensibles à l’insuline, quand vous êtes trop gras, vous allez manger des glucides, votre corps va les stocker sous forme de gras. Je schématise à mort.

En vrai, ça ne se passe pas exactement comme ça, mais c’est pour que vous compreniez le schéma dans les grandes lignes. Et c’est exactement ce qui s’est passé. C’est qu’à un certain taux de masse grasse, eh bien, mon corps ne pouvait plus utiliser les nutriments comme il se doit.

Et du coup, je stockais absolument tout ce que je mangeais sous forme de masse grasse. Et ça, c’est une très mauvaise nouvelle surtout pendant une prise de masse. Mais ça, ce n’est pas la pire nouvelle.

La pire nouvelle, je vais vous dire ce que c’est.

Votre corps a un certain nombre de cellules graisseuses. Quand vous prenez du poids, quand vous prenez du gras, ces cellules graisseuses vont tout simplement grossir. Mais une fois qu’elles ont atteint une certaine taille, eh bien, votre corps va en créer de nouvelles. Mais la mauvaise nouvelle, c’est qu’une fois qu’elles sont créées ces cellules graisseuses, eh bien, elles restent là.

Vous ne pouvez plus les perdre ou en tout cas il faudra une période très longue pour pouvoir les perdre. Et quand vous n’avez plus de cellules graisseuses, eh bien, votre corps va prendre du gras plus facilement. Et votre corps aura plus de difficulté à perdre du gras, donc, une mauvaise nouvelle sur absolument tous les tableaux.

Donc, cette prise de masse ou en tout cas cette prise de poids, elle ne m’a causé que du tort.

Effectivement, je me sentais bien dans les t-shirts parce que j’avais l’impression de les remplir et vous avez vu sur les vidéos, ça me fait quand même une carrure plutôt imposante. Mais avec le recul, je pense que ça m’a apporté plus de mal que de bien, et je ne le referai plus jamais.

Et malheureusement, je vois encore des personnes qui essayent de faire des prises de poids, c’est-à-dire qu’ils mangent à peu près tous et n’importe quoi, juste parce qu’ils ont envie de voir le poids monter sur la balance.

Faites-moi confiance, c’est une mauvaise idée.

Vous prendrez moins de muscles, vous aurez plus de difficultés à perdre du gras et au final, vous perdrez du temps. Et ça le temps, vous n’avez pas le luxe de vous permettre de perdre autant de temps. Autant de temps que moi, parce que j’ai perdu un an avec cette prise de masse.

Donc, n’en faites pas. Le mot de la fin, je vous laisse vous moquez un petit peu de mon physique en 2012.

Regardez un petit peu à quoi ça ressemblait, je peux vous dire que ce n’est pas beau à voir.

Sinon, dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires, dites-moi si vous avez déjà fait une prise de masse. Comment ça s’est passé ?

Si vous prévoyez d’en faire une, surveillez votre alimentation, surveillez la qualité des aliments que vous allez consommer et tout se passera bien.

Allez-y progressivement et je peux vous dire que vous ne ressemblerez pas à Nassim en 2012.

Donc voilà, si vous avez aimé l’article n’hésitez pas à me le dire !

On se retrouve bientôt pour d’autres conseils.

Nassim

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard