FITMASS
Passer au contenu

Le squat est dangereux ?!

On va parler de quelque chose d’important aujourd’hui, c’est votre position pendant votre squat et nous allons voir si on se met en danger.

La position des genoux sur du squat.

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, en tout cas moi je l’ai remarqué, mais à chaque fois que je poste sur mes réseaux sociaux une vidéo sur mon exécution au squat, on a tendance à me poser la question suivante :

« Oui, mais Nassim, est-ce que c’est dangereux si tes genoux dépassent la pointe de pieds quand tu fais du squat ? »

Et c’est une question légitime parce que moi-même quand j’ai passé mon BPJEPS en 2010,

💡 le BPJEPS c’est le diplôme d’éducateur sportif.

On nous demandait de restreindre notre amplitude sur du squat pour éviter, justement, que les genoux ne dépassent la pointe de pieds.

Ce qui aurait pour effet de réduire les forces compressives sur l’articulation du genou et du coup, sur le long terme, d’éviter tout risque de blessure.

Mais est-ce que c’est vrai ?

Eh bien, on va le savoir tout de suite parce que, justement, il y a une étude plutôt complète qui a été faite sur le sujet.

Cette étude comparait deux groupes, deux de sportifs, ce qui est intéressant à noter parce que les études ne prennent pas toujours des sportifs alors que là, c’est le cas. Et du coup, ce sont des personnes qui avaient plus d’expériences en termes de techniques d’exécution et c’est ce qui nous donne forcément des résultats plus significatifs pour nous.

Le premier groupe :

À qui on a demandé de restreindre son exécution pour faire en sorte que les genoux ne dépassent pas la pointe de pieds et pour ça, on a placé une planche en bois au niveau des pointes de pieds et ça leur permettait d’éviter, justement, de dépasser ce niveau-là.

Le second groupe :

À qui on a demandé de faire des squats plus ou moins naturellement, sans trop se poser de questions par rapport à la position des genoux.

Et qu’est-ce qu’on a trouvé ?

On a trouvé qu’effectivement, le groupe qui restreignait son exécution réduisait les forces compressives au niveau des genoux.

Mais il y avait un souci, c’est que les forces compressives étaient supérieures, étaient plus hautes au niveau des hanches, et de la colonne vertébrale par rapport au groupe qui ne restreignait pas son exécution.

En gros, si vous restreignez votre exécution, si jamais vous faites en sorte que les genoux ne dépassent pas les pointes de pieds, effectivement vous pourrez peut-être réduire l’intensité des forces compressives au niveau du genou. Mais vous allez les augmenter au niveau des hanches et de la colonne vertébrale.

C’est-à-dire qu’au lieu de résoudre le problème, en fin de compte, vous déplacez le problème sur une autre articulation.

Donc, en gros, si jamais vous vous obligez à faire en sorte que les genoux restent alignés avec les pointes de pieds, vous risqueriez très bien sur le long terme de développer des problèmes au niveau des hanches et de la colonne vertébrale. Ce qui est une très mauvaise nouvelle.

Et quand vous faites un squat en fin de compte, le but n’est pas de supprimer les forces compressives parce que ce n’est pas possible de toute façon.

Étant donné que vous avez une barre sur le dos, vous avez forcément des forces compressives qui rentrent en jeu.

Le tout c’est de les équilibrer sur les articulations qui rentrent en jeu, donc les genoux, les hanches et dans une certaine mesure, les chevilles, pour faire en sorte justement qu’il n’y ait pas une articulation qui prenne trop de poids par rapport à une autre. Et c’est ce qui, sur le long terme, vous permettra de faire preuve de plus de longévité en fin de compte et d’éviter la blessure, non seulement sur les genoux, mais aussi et surtout sur les hanches et sur la colonne vertébrale.

Ce qu’il faut en retenir de cette étude et ce qui est plutôt logique en fin de compte, c’est que toute restriction pourrait amener son lot de problèmes.

Donc, si un jour vous avez quelqu’un qui vous dit que les genoux ne doivent pas dépasser la pointe de pieds, qu’il faut que vous adoptiez une certaine amplitude, qu’il faut avoir un certain écartement des jambes, qu’il faut avoir une certaine ouverture de pointe de pieds, tout ça, ce sont des bêtises parce que ça dépend de plein de facteurs.

Ça dépend de votre morphologie, de votre volonté à cibler tel ou tel musculaire et en fin de compte, c’est plus complexe que ça.

Et le fait de se restreindre de restreindre son mouvement sur une articulation peut-être que ça va résoudre le problème sur cet endroit-là, mais ça va sûrement le déplacer sur un autre endroit. Ce qui est une très mauvaise nouvelle…

Le mot de la fin

Donc, le sujet est clos ! Les genoux qui dépassent la pointe de pieds sur du squat, ce n’est pas forcément une mauvaise chose.

Si c’est fait progressivement, vous n’avez pas à vous inquiéter parce qu’au contraire, vous allez équilibrer les forces sur toutes les articulations et c’est ce qui vous permettra, sur le long terme, d’éviter les blessures non seulement sur les genoux, mais aussi sur la colonne et les hanches. Donc, dites-moi si je vous ai appris quelque chose d’aujourd’hui.

Continuez à me poser vos questions dans les commentaires.

On se retrouve très vite pour un nouvel article !

Nassim

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard