FITMASS
Passer au contenu

SEC contre "GRAS" ... Les différences

Bonjour à tous ! J'espère que vous allez bien.

Alors ceux qui me suivent depuis longtemps m’ont déjà vu sec, m’ont déjà vu très secs, m’ont déjà vu un peu moins sec et m'ont déjà vu même carrément gras.

Et étant donné que je suis un petit peu passé par tous les états, je suis en mesure de savoir quels sont les inconvénients et quels sont les avantages de chacun des cas de figure.

Vous voulez qu'on en discute? Et bien, on va en discuter aujourd'hui…

Quand on parle de taux de masse grasse en général, on parle uniquement des différences d'un point de vue esthétique :

Quand on est sec, on a des abdos bien dessinés, on a des veines, on a des stries et ce n’est pas le cas quand on est un peu moins sec.

Mais je peux vous dire que les différences ne s'arrêtent absolument pas là…

Et on va commencer par les différences d'un point de vue diététique.

La diététique

D'un point de vue diète, en tout cas pour moi, pour être sec comme ça il y a beaucoup d'inconvénients et très peu d’avantages.

Mes premières compétitions, moments où, vous vous imaginez, il faut être bien sec !

Les inconvénients

Le premier inconvénient, c'est que je ne mange pas assez

Vous imaginez que pour conserver un physique comme celui là, il me faut entre 2000 et 2500 calories (ça dépend des jours), mais c'est très peu, surtout pour un gabarit comme le mien.

Je mesure 1m86, sur cette photo là je pèse entre 92 et 93 kg, autant vous dire que je crève la dalle toute la journée.

Il y en a à qui ça suffit, mais moi, personnellement, je suis toujours un peu gourmand et j’ai bien les sucreries…

Alors, manger du cabillaud avec des brocolis trois fois dans la journée, sans pouvoir manger le dessert, honnêtement, ce n'est pas ma tasse de thé.

Le deuxième inconvénient qui me vient tout de suite à l'esprit, c'est que quand j'ai un physique comme ça, je suis absolument obsédé par la nourriture.

Dès que je me lève le matin, je pense, à mon p'tit déj, et quand je me couche le soir, je pense à ce que je viens de manger où à ce que je vais manger le lendemain.

À peine j'ai fini mon repas, que je pense déjà au repas d'après...

Donc, ça m'obsède du début à la fin de la journée et honnêtement ce n'est pas quelque chose de très agréable.

Le troisième inconvénient, vous vous en douter sûrement, c'est que pour avoir une forme comme celle là, ça limite votre capacité à sortir avec des amis, à aller au restaurant, etc...

Et même si je faisais preuve de flexibilité, le problème, c'est qu’en suivant une diète à 2000 calories, si vous allez au restaurant, c'est très vite atteint...

Donc honnêtement, je ne vois pas où est le fun là dedans.

Mais alors vous devez vous demander, est ce qu'il y a vraiment des avantages au point de vue diététique ?

Les avantages

Franchement, je n'ai pas trouvé des masses.

Le premier qui m'est venu à l'esprit c'est que bizarrement, plus je suis sec et plus je vais commencer à apprécier des choses simples.

Dès que je descends dessous de 10 %, 8% de masse grasse, si vous me dites “spaghetti à la bolognaise”, alors là, mon regard s'illumine et je suis plus heureux du monde.

Alors qu'en temps normal, spaghettis à la bolognaise ça ne me fait pas forcément rêver, il faut plutôt des trucs comme pizza, dessert et là on discute.

Mais quand je suis un peu plus gras, c'est-à-dire dans mon état normal, les inconvénients et les avantages, bizarrement ils s'inverses, et du coup, je ne suis plus obligé de surveiller les quantités.

En général, je ne compte même pas mes calories, et puis je ne suis plus du tout obsédé par la nourriture…

Et ça, psychologiquement, ça fait du bien.

Mais du coup, l'inconvénient c'est qu'on a un petit peu plus de mal à apprécier les choses simples

Et sur le long terme, peut être que ça peut se transformer en inconvénient.

L’entraînement

Mais point de vue entraînement, est ce qu'il y a des différences quand je suis sec, et quand je suis un peu moins sec?

Est ce que dans chaque cas de figure, il y a des avantages et des inconvénients ?

Et bien, forcément il y en a.

Les inconvénients

Quand je suis sec, l'entraînement peut être frustrant, parce que forcément les performances ne sont pas les mêmes…

Et c'est hyper frustrant, voire même démotivant, de se dire que maintenant on arrive à placer que quatre ou cinq répétitions avec une certaine charge alors qu'il y a quelques mois, quand on était un peu plus gras, et bien, on pouvait placer 10 ou 12 répétitions.

Et ça, c'est inévitable, vous allez forcément perdre en force ou en tout cas vos performances ne seront plus les mêmes quand vous serez sec...

Et ça psychologiquement, c'est encore un petit peu difficile à gérer.

Le deuxième inconvénient, pour moi, je ne sais pas si je suis le seul dans ce cas de figure, mais la musculation, plus je suis sec et plus ça me saoule...

Plus je suis sec, moins j'arrive à faire des séances longues... au bout de 35, 40 minutes, j'en ai marre et j'ai envie de rentrer chez moi.

Peut-être que c'est le fait que je n’ai pas assez à manger, que je n’ai pas assez de glucides et que finalement, l'énergie elle descend assez rapidement.

Même si quand je suis sec, je m'entraîne tous les jours, honnêtement, au bout de 40 minutes, je rentre chez moi et je vais penser à la bouffe.

Mais alors, est-ce qu’il y a des avantages ?

Parce que comme je suis en train de vous raconter les choses, vous devez vous dire: «Oui, mais attends quand tu es en diète, tu te fais chier. Quand tu es à l'entraînement, tu te fais chier.»

Est ce qu'il y a des avantages à être sec ?

Les avantages

Il y en a pas beaucoup, mais il y en a.

Et point de vue entraînement, le premier avantage que je vois, c'est que ça congestionne beaucoup et ça congestionne très vite.

Et là, il y a tout qui ressort: les veines, les stries, on a envie de se mettre torse nu, à faire le kéké à la salle de sport.

Et il faut dire ce qui est, c'est plutôt satisfaisant de voir tout le travail qui a été accompli, se révéler enfin de compte parce que là on voit absolument tous les muscles.

Et ça, c'est plutôt un avantage.

Quand je suis un peu plus gras, c’est exactement comme pour la diète : les avantages se transforment en inconvénient...

À la salle de sport les performances, elles explosent :

On se sent super bien quelle que soit la fourchette de répétitions qu'on a choisie, On a envie de s'entraîner deux heures parce qu'on a les calories qu'il faut, on a les nutriments qu'il faut, donc on a envie de taper dedans toute la journée à la salle de sport.

Donc ça, c'est hyper satisfaisant.

Et les inconvénients, forcément, c'est qu’il n’y a pas les stries, il n'y a pas les veines, on n'a pas forcément la même envie de se révéler...

Et du coup, c'est un petit peu plus discret, un peu plus caché.

Pour certains, c'est un avantage, et pour d’autres, c'est un inconvénient...

Et dans la vie de tous les jours, sans parler de diète et d'entraînement, est-ce qui a vraiment des différences quand je suis sec et quand je suis un peu plus gras ?

Dans la vie de tous les jours

Et bien honnêtement, c'est le jour et la nuit...

Ça me fait un peu chier de l'admettre, mais plus je suis sec et plus je suis arrogant, prétentieux ou plus j'ai envie de me regarder dans le miroir.

Et ça, je suis sûr que ce n'est pas juste indépendant à ma personne...

C'est absolument tout le monde qui se transforme un petit peu en “beauf”, quand on est sec et quand on sait que sous le t-shirt, il y a quelque chose de plutôt pas mal du tout.

Mais honnêtement, il faut dire ce qui est : ça fait un peu kéké.

Alors que quand je suis un peu plus gras, j’envisage les choses un peu différemment.

Je me montre un peu moins, je suis un peu plus discret.

Et du coup, la musculation, je n’en fais pas juste pour l'aspect esthétique, mais c'est vraiment quelque chose, un sport qui me permet de «méditer».

Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, mais en tout cas, ce n'est pas du tout la même appréhension du sport quand on est sec, et quand on est un petit peu plus gras.

Et il y a un autre souci de taille.

Quand je suis sec, il suffit que je mette un t-shirt un petit peu trop large, et là tout suite on dirait que j’ai jamais fait de muscu...

Et ça, psychologiquement, c'est hyper dur !

Et il suffit de tomber sur un mec qui a le malheur de te dire «Ah, mais Nassim, tu as perdu? Ah mais, Nassim, tu as maigri ?»...

Mais alors là, corde autour du cou, suicide immédiat !

Alors que quand je suis un peu plus gras, dans mes vêtements ça se passe bien, je les remplis bien, ça donne un physique, plus ou moins imposants... Et là, au niveau de la fierté, ce n'est pas mal du tout.

Et le dernier souci de taille, quand je suis très sec c'est-à-dire à quelques jours d'une compétition, c'est que je ne vous raconte même pas ce qu’il se passe au niveau de la libido...

D'un côté, vous pourriez mettre le défilé Victorias Secret et d'un autre côté un livreur de pizza... je choisis la pizza, sans aucune hésitation !

Et ça, c'est plutôt moche il faut l'avouer.

Alors que quand je suis un peu plus gras, et bien là, forcément tout se passe bien.

Le mot de la fin

Donc pour résumé, que vous ayez un physique plutôt gras ou au contraire très sec, vous avez des avantages et des inconvénients dans les 2 cas de figures.

Vous l’aurez compris, il ne suffit pas de regarder l’aspect esthétique quand on parle d’un physique gras ou d’un physique sec, vous devez aussi regarder l’aspect diététique et l’entraînement.

Au cours de votre vie, vous allez avoir des période ou vous serez sec, voire très sec, et d’autres où vous serez un peu plus gras...

Chaque cas de figure à ses avantages et ses inconvénients, mais maintenant que vous les connaissez, vous pourrez vous adapter plus facilement.

Si vous débutez dans la musculation vous n’en êtes peut-être pas encore à vous poser ces questions, mais vous cherchez peut-être à vous muscler et perdre du gras en même temps.

Si c’est le cas je vous conseille de jeter un œil à cet article qui vous explique comment c’est possible.

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard