FITMASS
Passer au contenu

Un physique taillé en V

Les amis salut à tous, j’espère que vous allez bien !

Vous l’avez vu dans titre, le sujet du jour : « Comment être taillé en V ? »

Je vais vous donner tous les conseils nécessaires pour avoir un physique exceptionnel, une silhouette avec des proportions qui donnent l’illusion que vous avez des épaules hyper larges et une taille hyper fine…

Il suffit juste d’écouter et d’appliquer.

Je pense que l’un des objectifs de beaucoup d’hommes avant même de développer des gros bras, d’avoir des abdos bien dessinés, d’avoir des pectoraux bien développés… C’est d’avoir une silhouette déjà athlétique, mais aussi esthétique, donc agréable à l’œil.

Il n’y a pas à dire, la première chose qui est liée à ce physique esthétique, c’est la forme générale de votre silhouette…

Et l’objectif, c’est d’être taillé en V.

Traduction : on veut avoir les épaules les plus larges possibles et la taille la plus fine possible.

Pourquoi c’est un objectif que beaucoup d’hommes recherchent, moi y compris ?

Tout simplement parce que plus la différence sera importante entre le tour d’épaule et le tour de taille, plus le physique semblera tout droit sorti d’une bande dessinée.

Et j’ai dit “tour d’épaule” et “tour de taille”, mais le tour de poitrine rentre évidemment en jeu dans l’illusion d’un physique taillé en V.

Comment faire pour avoir un physique taillé en V ?

Étape 1 - Vérifiez si vous avez la morphologie adaptée

Eh oui, malheureusement, on n’est pas tous nés avec la même capacité à avoir un physique en V…

Même si c’est lié au développement de la masse musculaire et à la réduction de la masse grasse, c’est aussi lié à votre morphologie.

À quoi c’est dû ?

C’est tout simple, laissez-moi vous montrer

Pour déterminer si vous avez la morphologie idéale pour être taillée en V, on va vérifier 2 choses.

La première, c’est la longueur des clavicules :

     

Plus les clavicules seront longues ou larges (ça dépend de comment vous voyez les choses), plus vous aurez potentiellement un tour d’épaule important.

Le tour d’épaule, vous savez qu’il se mesure de chaque côté du deltoïde moyen, pour déterminer quelle est la circonférence.

Malheureusement, sur la longueur des clavicules, on n’est pas tous logés à la même enseigne.

Certains vont avoir des clavicules plutôt étroites, d’autres vont avoir des clavicules ultra longues et du coup, c’est le premier facteur qui va rentrer en jeu dans le physique taillé en V.

La deuxième chose ultra-importante, c’est la largeur de votre bassin.

Ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle, mais c’est déterminé par votre génétique

Pour dire les choses autrement, ce n’est pas quelque chose que vous allez pouvoir changer.

Plus votre bassin sera large, plus potentiellement votre tour de taille sera large et du coup, la différence entre le tour de taille et le tour d’épaule sera moins importante.

Et vous vous rappelez, ce qu’on veut, ce n’est pas juste des clavicules longues et puis un bassin étroit.

Ce qu’on veut, c’est qu’il y ait la différence la plus importante possible entre le tour d’épaule et le tour de taille.

La troisième chose qui rentre en jeu, mais un petit peu moins que les deux autres variables, c’est le tour de poitrine.

Encore une fois, ce qui va être intéressant, ce n’est pas forcément d’avoir un tour de poitrine extrêmement important…

Ça va être que la différence entre le tour de poitrine et le tour de taille soit encore une fois la plus importante possible.

On a certains bodybuildeurs qui avaient des proportions absolument exceptionnelles :

    

 

Ils remplissaient tous les critères :

  • clavicules ultra-longues,
  • tour de poitrine très important,
  • et tour de taille très bas.

Donc, ça, forcément, c’est la première chose à vérifier.

Étape 2 - Vérifiez votre taux de masse grasse

La deuxième chose à vérifier et probablement la plus importante : Est-ce que votre taux de masse grasse n’est pas trop élevé ?

Pourquoi c’est important ?

Parce que même si en termes d’accumulation de masse grasse, vous avez peu de chances de stocker du gras au niveau du deltoïde ou en tout cas que très peu… C’est-à-dire que votre tour d’épaule ne va pas trop changer, lorsque votre taux de masse grasse descend.

Par contre, il y a quelque chose qui va changer drastiquement, c’est : votre tour de taille.

Pourquoi le tour de taille change autant lorsqu’on perd du gras ?

Tout simplement parce que dans de très nombreux cas de figure, le gras se stocke en général en priorité autour de la sangle abdominale.

Étant donné que dans cette zone on n’a rien pour protéger nos organes sains, la meilleure chose à faire pour notre organisme, c’est de privilégier le stockage dans cette zone-là du corps.

C’est pour ça qu’on a tendance à stocker en priorité au niveau du ventre et c’est aussi pour cette raison que c’est la dernière zone sur laquelle on peut arriver à perdre du gras.

Et c’est pour cette raison également qu’il est tout à fait possible d’être relativement défini sur le reste du corps, mais de garder encore quelques kilos de gras, quelques grammes de gras plutôt, au niveau de la sangle abdominale.

Peut-être que c’est le cas pour certains d’entre vous, il n’est pas rare de se retrouver avec des veines sur les bras, les avant-bras et même sur le haut de la poitrine, mais de pouvoir attraper encore pas mal de gras juste en dessous le nombril ou en bas du dos.

Et ça, il ne faut pas s’en faire, c’est la nature, c’est normal.

Mais si on veut vraiment exagérer cette différence entre le tour d’épaule et le tour de taille, il va falloir descendre un taux de masse grasse relativement bas, voire même très bas.

Et ça, ça demande de la patience, de l’organisation et de la persévérance.

Voilà pourquoi c’est aussi difficile d’avoir un physique taillé en V, parce qu’une grosse partie de vos efforts devrait être concentrés sur la perte de gras, mais surtout sur la perte de gras au niveau de la sangle abdominale.

Et étant donné qu’on ne peut pas cibler la perte de gras la seule chose à faire, c’est de persévérer et de perdre du gras jusqu’à ce que vous n’ayez plus rien dans cette zone-là.

Pour être passé par là, faites-moi confiance, c’est un sacré casse-tête.

Personnellement dans les périodes où j’étais ingrat, j’arrivais à faire descendre mon tour de taille à quelque chose comme 75, 76 centimètres mesurés au nombril :

Mais c’est effectivement dans ces périodes-là que mes proportions étaient les plus exagérées et que la différence entre le tour de taille et le tour d’épaule était très importante.

Étape 3 - Développez les bons groupes musculaires

La troisième chose à faire, c’est de développer les groupes musculaires qui vont pouvoir augmenter le tour d’épaule et de manière secondaire le tour de poitrine aussi…

Mais c’est bien de pouvoir se concentrer avant tout sur le tour d’épaule.

Tous les groupes musculaires qui vont s’attacher sur les clavicules et la scapula (donc l’omoplate), ce sont les groupes musculaires qui vont nous intéresser.

Donc, forcément le plus important ça va être le deltoïde, qui recouvre l’articulation de l’épaule et qui va s’attacher en plus de l’humérus, en plus de l’os du bras sur la clavicule et la scapula.

Mais attention, il ne faut pas juste se concentrer sur le deltoïde moyen, c’est-à-dire sur le côté de l’épaule.

Il faut aussi se concentrer sur le deltoïde antérieur et le deltoïde postérieur parce qu’en fonction des insertions de ce groupe musculaire là, ça peut avoir une influence assez importante sur le tour d’épaule.

Les autres groupes musculaires qui peuvent avoir une influence, c’est le grand pectoral avec la partie claviculaire.

Même si ce n’est pas ça qui va faire doubler votre tour d’épaule, c’est toujours intéressant d’avoir une chaîne scapulaire plutôt bien développée… En termes d’harmonie, c’est quand même largement plus joli.

Et puis, le dernier groupe musculaire, les trapèzes :

  • supérieur,
  • moyen,
  • et inférieur.

Même histoire que pour la partie claviculaire du grand pectoral, ce n’est pas le développement de ce groupe musculaire-là qui va faire doubler votre tour d’épaule, mais dans une logique d’équilibre et d’harmonie et pour développer tous les groupes musculaires de façon égale, ça va être aussi très intéressant de se focaliser sur cette zone-là.

Pour travailler ces trois groupes musculaires là, on peut sélectionner 3 exercices hyper simples :

  • du rowing buste penché avec les coudes relativement ouverts pour travailler les trapèzes sur tout le faisceau moyen. Ça nous permettra aussi d’avoir une sollicitation sur le deltoïde postérieur.
  • De l’overhead press pour travailler faisceau supérieur du trapèze, deltoïde moyen et deltoïde intérieur.
  • Et du développé incliné ou semi-incliné pour travailler faisceau claviculaire du grand pectoral et aussi un petit peu le deltoïde antérieur.

Le mot de la fin

Pour ceux qui sont vraiment intéressés à augmenter la largeur du tour d’épaule, vous pourriez même faire des séances dédiées pour développer les groupes musculaires qui ont rapport avec la largeur d’épaules.

Donc, il serait tout à fait envisageable en plus des 3 exercices que je vous ai mentionnés de rajouter :

  • de l’oiseau buste penché pour travailler le deltoïde postérieur un petit peu plus en isolation,
  • des élévations latérales pour développer le deltoïde moyen un peu plus en isolation
  • et pourquoi pas des écartés inclinés pour travailler le faisceau claviculaire du grand pectoral.

Vous avez une séance avec 6 exercices bien distincts qui travaillent tous cette zone qui vous permettra d’augmenter votre tour d’épaule à condition que vous sélectionniez bien les autres variables de votre programme de musculation.

En quelques mois, il n’est pas impossible de rajouter 4, 5, 6 centimètres à votre tour d’épaule.

Et vous couplez à ça une deuxième phase, où vous perdez un maximum de gras au niveau du tour de taille, et là, il est tout à fait possible en 6 mois de totalement modifier la silhouette de votre physique et de se rapprocher très sérieusement des proportions qu’on recherche tous.

Accès illimité et immédiat

à ton programme

14 jours satisfait ou remboursé

pour une satisfaction maximale

Paiement 100% sécurisé

Amex, Apple Pay, Visa et Mastercard